CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION RELATIVE AUX OPÉRATIONS CONJOINTES DE CONTRÔLE ROUTIER POUR LA PRÉVENTION DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

Signature, ce matin, dans la Salle de Conférence du Ministère des Transports et des Infrastructures de la Convention relative aux opérations conjointes de contrôle routier pour la prévention des accidents de la circulation routière. L’événement était placé sous la coprésidence du Ministre de l’Equipement et des Infrastructures, Dembélé Madina SISSOKO et du Ministre de la Securité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, en présence du Directeur Général de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER), M.Ousmane MAIGA, du Directeur Général de la Police Nationale, le Commissaire Général de Brigade de Police Soulaimane TRAORÉ, du Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Général de Brigade Moussa Toumani KONÉ et de membres des Cabinets respectifs. Dans son discours introductif, le Ministre des Transports et des Infrastructures a mis le curseur sur la motivation première de cette signature de convention qui marque la ferme volonté de reduire, de manière drastique, les accidents de la  route en impliquant fortement l’ANASER, la Police Nationale pour ce qui concerne le contrôle routier à Bamako et dans les grandes villes de l’intérieur, et la Gendarmerie Nationale sur les principaux axes routiers. Elle a notamment insisté sur l’information et la sensibilisation devant être de mise pour l’atteinte des objectifs escomptés. Quant au Ministre de la Securité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly Mohammedine, il dira que cette convention permettra à  la Police Nationale, à la Gendarmerie Nationale et à l’ANASER de mener, conjointement, des opérations de contrôle routier sur toute l’étendue du territoire national. Selon le Ministre, le but recherché est de renforcer la sécurité des usagers de la route en procédant à l’information et à la sensibilisation sur les règles de la circulation routière, notamment le nouveau code de la route qui a été adopté en Septembre 2023. Et de rappeler les efforts des plus hautes autorités du pays qui ont doté les Forces de Sécurité en équipements et en matériels adéquats pour le renforcement de la sécurité publique en général, mais également la sécurité routière. « Le contrôle de la réglementation applicable au transport routier repond, essentiellement, à l’objectif d’assurer la sécurité routière à l’ensemble des usagers. Il est donc impératif de respecter toujours le code de la route et d’être vigilant dans la circulation routière, car un contrôle routier peut arriver quand on s’y attend le moins », a conclu le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE. Puis ce fût la séance de paraphe de ladite Convention par les Directeurs Généraux de l’ANASER, de la GENDARMERIE NATIONALE et de la POLICE NATIONALE, suivie des signatures d’approbation des deux Ministres et la remise officielle, par  le Ministre DEMBÉLÉ Madina SISSOKO dudit document au Ministre Daoud Aly MOHAMMEDINE qui, à son tour, l’a remis à ses services.