OUVERTURE CE MATIN DE L’ATELIER NATIONAL D’APPROPRIATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE LA RÉFORME DU SECTEUR DE LA SÉCURITÉ ET SON PLAN D’ACTIONS 2022- 2024

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a présidé ce matin, au Centre International des Conférences de Bamako (CICB), la cérémonie d’ouverture de l’Atelier national d’appropriation de la stratégie nationale de la réforme du secteur de la sécurité (RSS). C’était en présence d’invités de marque, des partenaires techniques et financiers et des participants venus de divers horizons. Premier à prendre la parole, le Maire de la Commune IV du District de Bamako, M. Abdrahamane MAÏGA s’est réjoui de la tenue de cet atelier dans sa circonscription. Il dira qu’en décidant de se doter d’une stratégie nationale, le Mali a l’ambition de mieux articuler les interventions de l’ensemble des partenaires et de favoriser une synergie d’actions. À sa suite, le Contrôleur Général Maimouna OUEDRAOGO s’exprimera en ces termes : J’interviens à double titre, d’abord en tant que représentante du programme PROSMED composé du PNUD, de la MINUSMA et de ONU-FEMMES, mais également au nom de la Cheffe de la composante Police de la MINUSMA.
Je tiens à remercier les autorités maliennes de cette initiative fondamentale qui traduit tant le dynamisme de la pensée stratégique qui est à l’origine du processus de réforme du secteur de la sécurité que la volonté d’avancer ensemble sur un chemin complexe qui ne peut s’envisager que dans la durée et l’inclusivité. Toujours, selon le Contrôleur Général Maimouna OUEDRAOGO, le présent atelier constitue une étape essentielle pour l’appropriation nationale du processus de la réforme du secteur de la sécurité (RSS). Clôturant le chapitre des allocutions, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a d’abord souhaité la cordiale bienvenue à ses hôtes, aux partenaires techniques et financiers, notamment le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et à l’ensemble des participants. Il a vivement remercié le Commissaire à la Réforme du Secteur de la Sécurité, le Général de Division Abdoulaye COULIBALY et l’ensemble de son équipe. Le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a rappelé, à l’occasion, que la RSS est un processus technique et politique qui consiste à améliorer la sécurité de l’État et la sécurité humaine, en appliquant les principes de bonne gouvernance au secteur de la sécurité. Elle vise à rendre plus efficaces et responsables la prestation, le contrôle et la gestion des services de sécurité, dans le cadre de contrôle civil et démocratique, et dans le respect de l’État de droit et des droits humains.
Poursuivant, le Ministre dira ceci : « Le présent atelier vise principalement à promouvoir l’appropriation du processus RSS, en mettant en relief les éléments nécessaires pour une collaboration optimale entre les parties prenantes, depuis les niveaux politiques et stratégiques de prise de décisions gouvernementales, jusqu’au niveau tactique de la prestation des services de défense, de sécurité et de justice. L’atelier permet aussi de clarifier la bonne et nécessaire articulation entre, d’une part, les objectifs et les axes stratégiques de la stratégie RSS, et, d’ autre part, les activités de résilience des populations face à l’insécurité, à l’effet de participer efficacement et positivement à la Réforme du Secteur de la Sécurité. » Pour terminer, le Ministre dira que l’une des priorités de la Transition, sous le leadership éclairé de SE le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, est le rétablissement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Que son Département s’engage à faciliter la mise en œuvre de la présente stratégie, en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes.