MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE. LE COLONEL-MAJOR DAOUD ALY MOHAMMEDINE REMPLACE LE COLONEL MODIBO KONÉ

Diplômé de l’Ecole Militaire Interarmes (EMIA) de Koulikoro, le Colonel-Major Daoud Aly MOHMMEDINE occupait, jusqu’à sa nomination le 11 juin 2021, le poste du Chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées.
Qui est le désormais Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile ?
Né le 25 avril 1972 à Tessalit, le Colonel-Major Daoud Aly MOHAMMEDINE, après la Prytanée Militaire de Kati, 1984-1991, intégra l’Ecole Militaire InterArmes de Koulikoro de 1991 à 1995. De 1997 à 1998, il a fait l’application Infanterie (Forces Spéciales) en Chine et en 2001 un stage protection VIP et Antiterrorisme à l’Académie de Police du Caire en Egypte. En 2003 CFCU École d’Application de l’Infanterie de Montpellier en France, et la même année, il fut auditeur à la 37ème session de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) Paris, il fit en 2005 l’Ecole d’Etat-Major de Compiègne-France (114ème promotion). Puis l’École de Guerre de Paris-France (19ème promotion) de 2011 à 2012. Le Colonel-Major Daoud Aly MOHAMMEDINE, est expert de la Défense en Ménagement, Commandement et Stratégie. En 2019, il a aussi fait un stage sur la Collecte et l’Analyse du Renseignement à l’Ecole du Renseignement et de la Sécurité à Bruxelles (Belgique).
Discret, courtois et ferme, le nouveau ministre a suivi avec brio plusieurs séminaires, formations et ateliers à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Entre autres, il a, en Mai 2015, suivi le séminaire des Experts sur le thème « Force armées dans les sociétés démocratiques » à l’Ecole de Maintien de la Paix, séminaire sur la RSS (réforme du Secteur de la Sécurité) en 2016 à la même école et le symposium sur les Actions civile-militaires (ACM) dans le Sahel en novembre 2017 avec l’Ambassade des USA à Bamako.
Aussi, a-t-il occupé d’autres fonctions antérieures, précisément de 2019 à 2020 Directeur Général du Service National des Jeunes (SNJ), de 2018 à 2019 Commandant la 3ème région Militaire-Kati, de 2015 à 2018 Commandant la 6ème région Militaire-Mopti, de 2013 à 2015 Commandant de l’Ecole d’État-Major de Koulikoro, de 2012 à 2013 Commandant de l’Ecole Militaire Interarmes (EMIA) de Koulikoro, de 2004 à 2011 Aide de camp du Président de la République, de 2000 à 2004 Aide de camp adjoint du président de la République, de 1998 à 2000 Commandant de Compagnie de la 313ème CSK-Koulikoro, Instructeur Permanent à l’Ecole EMIA Koulikoro, de 1996 Instructeur aux BA-2 Infanterie de Koulikoro et de 1995 à 1998 Adjoint Commandant de Compagnie de la 412e CIC-Kayes.
En expériences d’opérations, il a été de 2015 à 2018 Commandant de la Zone de Défense N°6 Mopti, de 2015 à 2016 Commandant du Secteur 4 de l’opération MALIBA, de 2017 à 2018 commandant du secteur 4 de l’opération Dambé, de 2015 à 2018 Commandant de l’opération SENO, de 2016 commandant de l’Opération Tripartite GABI (Mali-Burkina-Force Barkhane), de 2017 Commandant de l’opération Tripartite PANGA (Mali-Burkina-Force Barkhane), de 2018 à 2019 Commandant de la Zone de Défense N°3 de Kati et de 2018 à 2019 Commandant du Secteur 6 de l’opération BAMBE.
Chevalier de l’Ordre National du Mali, le Colonel-Major Daoud Aly MOHAMMEDINE est aussi médaillé du mérite Militaire, de Campagne des Opérations (SENO, de MALIBA et de DAMBE). Outre, la décoration nationale, il est médaillé d’Or de la Défense Nationale Française, de PSDC de l’Union Européenne (EUTM-MALI) et celle commémorative de la Force conjointe du G5 Sahel.
Marié et père de trois enfants, le Colonel-Major Daoud parle et écrit Français, Anglais, Bamanankan et Tamasheq. Comme loisirs, il aime le sport et la chasse.